Groupe 30 000

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Groupe 30 000

Le plan Ecophyto II a pour objectif de réduire l’utilisation, la dépendance, les risques et les impacts des produits phytopharmaceutiques d’ici 10 ans tout en maintenant une agriculture économiquement performante.

L’un des défis majeurs de ce plan est de diffuser auprès du plus grand nombre d’agriculteurs les techniques et systèmes agronomiques économes, performants et éprouvés. Ce transfert privilégie les démarches de groupes comme moteur de changement et prévoit l’accompagnement au niveau national de 30000 exploitations durant leur transition vers une agro écologie faiblement dépendante aux produits phytosanitaires.

Afin d’atteindre cet objectif la DRAAF Occitanie et l’Agence de l’eau Adour Garonne ont lancé un appel à projet « groupe des 30000 » pour encourager et soutenir l’émergence et l’appui à l’accompagnement de groupe d’agriculteurs.  

L’objectif de ces groupes étant la diffusion et le transfert de pratiques alternatives ou innovantes issues des résultats et connaissances obtenus au sein des différents réseaux déjà existants.
 

Dans ce cadre, la Chambre d’agriculture de la Haute-Garonne a déposé 2 dossiers « groupe 30000 » en 2018 qui ont reçu un avis favorable à savoir :

  • Groupe 30000 MAEC SPE Nord Comminges
  • Groupe 30000 du Lauragais

Ces deux groupes sont accompagnés pour 3 ans par des conseillers de la chambre d’agriculture en fonction des thématiques abordées. 

Zoom sur ces deux groupes précurseurs :
Le groupe 30000 MAEC Système Polyculture Elevage
réuni 17 polyculteurs éleveurs du Comminges qui ont fait le choix de travailler sur la problématique suivante : « quels leviers mobilisables pour réduire les IFT en lien avec la MAEC SPE sur le Nord Comminges ».  Ce groupe est accompagné par Benoît CANTALOUBE, conseiller de proximité sur les anciens cantons de Boulogne sur Gesse, Aurignac et l’Isle en Dodon.

Le groupe 30000 du Lauragais est composé de 13 agriculteurs qui vont ensemble traiter de la problématique suivante : « Améliorer la rentabilité et l’impact environnemental des exploitations du Lauragais en réduisant des intrants et en implantant des couverts végétaux » Ces agriculteurs sont accompagnés par Tara HOPKINS conseillère de proximité sur Revel, Caraman et Villefranche de Lauragais.