Vous êtes ici : Accueil > Agroenvironnement > Réduction des phytosanitaires > Conseil Stratégique Phytosanitaire

Conseil Stratégique Phytosanitaire

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le conseil stratégique phytosanitaire, qu'est-ce que c'est ?

  • Le Conseil Stratégique Phytosanitaire (CSP) est issu de la loi EGALIM, qui depuis le 1er janvier 2021 a imposé la séparation de la vente et du conseil des produits phytosanitaires. C’est un conseil individualisé obligatoire, qui sera nécessaire pour le renouvellement de votre certiphyto. Il permet à chaque exploitant en productions végétales d’améliorer sa stratégie de gestion des bioagresseurs. Il est constitué de : Un diagnostic : analyse du contexte de l’exploitation : organisation de l’entreprise, types de production, enjeux et des modes de production : principaux bioagresseurs,  stratégies actuelles ;
  • Un plan d’actions : construit à partir du diagnostic, utilisant des leviers pertinents pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires tout en restant cohérent avec les possibilités de l’exploitation et ses projets.

 

 

N.B. : Si plusieurs personnes travaillent sur l’exploitation, un seul conseil est nécessaire. L’attestation comprendra l’ensemble des personnes titulaires du Certiphyto décideur sur l’exploitation.

 

Les modalités de réalisation du CSP

2 ConseilsStratégiques Phytosanitaires par période de 5 ans (intervalle de 2 à 3 ans entre les deux).

Toute exploitation devra impérativement avoir réalisé son 1er CSP avant le 31/12/2023.

 

 

Suis-je concerné et comment sera vérifiée cette obligation ?

Tout utilisateur professionnel de produits phytosanitaires est concerné. Il existera deux moyens de contrôle à partir du 1er janvier 2024.

  • Par les SRAL (Services régionaux de l’Alimentation) lors des contrôles officiels réalisés chez les utilisateurs de produits phytosanitaires ;
  • Lors du renouvellement du Certiphyto décideur (DENSA).

 

 

Attention : Lors du renouvellement du Certiphyto DESA, l’attestation CSP n’est pas demandée. Toutefois si l’entreprise soumise à agrément possède une exploitation agricole : le CSP est obligatoire et sera vérifié par les SRAL.

 

Des exemptions et des allègements

Exemptions :

  • Agriculture Biologique (ou en conversion) sur la totalité des surfaces de l’exploitation ;
  • Haute Valeur Environnementale (certification environnementale de niveau 3) ;
  • Utilisation de produits de biocontrôle ou à faible risque ou non-utilisation de produits ou obligation de traitement par Arrêté.

=> Pas de CSP à réaliser

 

Allègements :

  • L’exploitation fait moins de 2 hectares en arboriculture, viticulture, horticulture ou cultures maraîchères ;
  • L’exploitation fait moins de 10 hectares pour les autres cultures.

=> 1 CSP à réaliser par période de 5 ans

 

Réalisez votre CSP avec la Chambre d’agriculture dès maintenant !

Les Chambres d’agriculture sont certifiées sur le conseil phytosanitaire indépendant de la vente de produits, et peuvent réaliser ces conseils.

À l’issue de celui-ci, vous obtiendrez votre attestation CSP, obligatoire en cas de contrôle du SRAL et nécessaire pour le renouvellement de votre Certiphyto.

 

Les intérêts du CSP

Être en conformité avec la réglementation

+ Opportunité de discuter des nouveautés, innovations dans la gestion des produits phytosanitaires et plus largement de l’exploitation

+ Réduire le coût des produits phytosanitaires et l’impact sur la santé

 

 

Pour en savoir plus, contactez

Sonia PRAZERES :

05 61 27 83 37 - 06 37 77 42 83
sonia.prazeres@haute-garonne.chambagri.fr

 

Contact

Chambre d'Agriculture de la Haute-Garonne
32 rue de Lisieux
CS 90105
31026 TOULOUSE Cedex 3
 

 

Sonia PRAZERES :

05 61 27 83 37 - 06 37 77 42 83
sonia.prazeres@haute-garonne.chambagri.fr