Vous êtes ici : Accueil > Chambre d'agriculture > Plan de relance > Modernisation des abattoirs

Modernisation des abattoirs

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le plan de modernisation des abattoirs vise à améliorer la compétitivité des entreprises d’abattage-découpe, renforcer leur gouvernance et améliorer aussi bien les conditions de travail des opérateurs que la protection des animaux.

beneficiaires:
Les gestionnaires des outils, quel que soit leur statut (entreprisescollectivités), et quel que soit le type d’outil (outil d’ampleur nationaleoutil d’intérêt local ou territorialabattoir mobile),

 

Sont éligibles au plan

  • Les EANA sont éligibles aux aides
  • Les abattoirs de toutes espèces sont concernés
  • La reconstruction d'abattoirs déjà existants pourra être prise en compte sous certaines conditions
  • Les abattoirs mobiles et abattoirs modulaires sont éligibles
  • Les ateliers de découpe sont éligibles s'ils font partie intégrante d'un abattoir
  • Les équipements permettant la lecture et l'utilisation de nouveaux modes d'identification des animaux (boucles électroniques) sont éligibles
  • Les équipements de vidéosurveillance sont éligibles mais ne constituent pas un critère d'éligibilité ni de priorité
  • L'augmentation des capacités de stockage et de congélation en vue de l'export pourront être prises en compte si ces outils font partie intégrante de l'abattoir

 

Ne sont pas éligibles au plan :

  • Les ateliers de transformation de viande ne sont pas éligibles
  • Le transport des animaux vers les abattoirs est hors champ du plan
  • L'investissement immobilier (Bât et terrain) n'est pas éligible au plan
  • Les aides sont destinées à la modernisation des abattoirs déjà en place, la création de nouveaux abattoirs n'est pas éligible au plan

 

L’accompagnement prend la forme d’une subvention.

 

Les dépenses présentées par projet doivent être :

  • supérieures à 10 000 euros pour les projets portant uniquement sur de la protection animale (vidéosurveillance par exemple), de la formation, de l’audit ou des abattoirs mobiles ;
  • supérieures à 50 000 euros pour les autres projets.

 

L’aide publique est plafonnée à 2 000 000 euros par projet, à hauteur de 40% maximum du montant des dépenses éligibles

Calendrier de mise en œuvre Du 15 décembre 2020 au 31 décembre 2022. l'appel à projets est ouvert sur le site de France agrimer