Vous êtes ici : Accueil > Actualités > Visite d'une exploitation laitière le 5 mars 2019

Visite d'une exploitation laitière le 5 mars 2019

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Le 5 mars 2019, à Buzet sur Tarn, près de 30 personnes, éleveurs et intervenants du monde agricole, se sont retrouvés sur l’exploitation laitière de Viviane Ramondenc et Bruno Roumagnac, associés du GAEC de Rouquette. Cette visite d’élevage était organisée par la Chambre d’agriculture de la Haute-Garonne, dans le cadre du projet régional « Organisation du travail en élevage : diffusion d’expériences réussies en Occitanie » porté par le GIE Elevage Occitanie. Elle s’est déroulée en collaboration avec le GDS 31, autour du plan EcoAntiBio, le GAEC de Rouquette étant une des six fermes pilotes du département engagées sur ce projet.

 

Les éleveurs ont présenté leur exploitation et mis l’accent sur leur organisation du travail, d’une grande efficacité. « Tout est optimisé, il n’y a jamais de temps perdu » a résumé Richard Gourmanel, conseiller au pôle élevage. A deux, les éleveurs produisent un million de litres de lait, témoignage d’une très forte productivité du travail. Ce couple d’éleveurs, très complémentaires dans le travail, a mis en place une organisation pensée pour gérer les pointes de travail, répondre au manque de main d’œuvre et libérer du temps pour la famille.

Pour cela, les éleveurs combinent plusieurs solutions.
Lesquelles ? Un programme de travail hebdomadaire préétabli où chacun sait exactement ce qu’il a à faire, des bâtiments fonctionnels, regroupés, agrandis et réaménagés à plusieurs reprises, permettant des conditions de travail améliorées. Ils ont aussi choisi de simplifier le rationnement et de mécaniser la distribution des fourrages.
Autre solution : la délégation partielle des travaux culturaux à un agriculteur voisin (externalisation des semis et récolte du maïs, des traitements phytosanitaires et de l’épandage du lisier), un choix qu’ils ne regrettent pas, et, plus innovant sans doute, l’agricultrice mère de six enfants, a choisi de déléguer les tâches ménagères et une partie de l’intendance quotidienne des enfants. En effet, ne parvenant pas à recruter un salarié répondant aux besoins de l’exploitation, l’éleveuse a opté pour cette solution qui lui permet de se consacrer pleinement à la conduite du troupeau. Aujourd’hui, pour réduire l’astreinte et améliorer la santé et le suivi du troupeau, les éleveurs mènent une réflexion sur le dimensionnement de l’atelier et envisagent de diminuer le nombre de vaches, sans baisser pour autant la production laitière.

Au GAEC de Rouquette, les investissements sont raisonnés et appréciés en fonction de leur impact sur le travail. Par exemple, le choix a été fait de mettre en place deux pivots d’irrigation, et un projet d’achat d’automatisme d’intégrale est à l’étude. Par ailleurs, les éleveurs envisagent d’acquérir un repousse-fourrages automatique et un système de distribution  automatique de la ration.

Cette visite a permis d’échanger sur la thématique du travail en élevage avec des éleveurs qui prennent en compte la dimension travail dans tous leurs choix techniques et stratégiques. D’autres expériences d’éleveurs seront à découvrir lors des prochaines visites d’exploitation organisées par les partenaires du projet région-FEADER sur l’organisation du travail en élevage.

 

Valérie Montano, conseillère et référente Travail à la Chambre d'agriculture de la Haute-Garonne : Tél 05 61 94 81 66