Vous êtes ici : Accueil > Actualités

Détail de l'actualité

Accéder aux flux rss de notre siteImprimer la page

Bonnes pratiques d’entretien des berges de cours d’eau : des agriculteurs prennent l’initiative !

Le 21 novembre dernier, une dizaine d’agriculteurs du canton de Boulogne sur Gesse a participé à une journée de formation sur la thématique de « Cours d’eau : valorisation, entretien et règlementation ». Cette formation a été initiée par l’ACVA de Boulogne sur Gesse en collaboration avec la Chambre d’agriculture de la Haute-Garonne.

Cette journée concrétise un partenariat entre les acteurs agricoles locaux et le Syndicat de Gestion de la Save et de ses Affluents.

Ainsi, Fabien Bouteix, technicien de rivière du Syndicat de la Save, référent sur le secteur amont, a apporté des éléments règlementaires sur les droits et les démarches à entreprendre en matière de travaux sur les fossés et les cours d’eau.

Ensuite, Ludovic Germa technicien de rivière sur le syndicat de l’Arros, a illustré plusieurs retours d’expérience de valorisation du bois issu d’entretiens durables de haies et bords de cours d’eau. Florian Abadie, SARL Eco Bois Energie,a complété l’exposé en présentant le matériel de transformation du bois en plaquettes. Ces plaquettes peuvent être valorisées en paillage sur cultures et plantations mais aussi comme litière pour les animaux. Le coût d’entretien des bordures boisées s’en trouve réduit à néant.

L’après-midi a été consacrée à des visites de terrain afin de visualiser en quoi consiste une valorisation durable des bords de cours d'eau. Un premier arrêt a été effectué sur berge non boisée afin de discuter des gestions permettant d'implanter puis de valoriser des arbres. Il en est ressorti qu’une gestion durable réduit les coûts d’entretien, et a un impact positif sur la qualité et l’écoulement des eaux. On fait alors du bord de cours d'eau un espace productif plutôt qu’une zone de contraintes. Il s’agît donc d’une gestion gagnante-gagnante pour l’agriculteur comme pour le citoyen.

Enfin, un dernier arrêt effectué sur berges boisées a permis de voir comment gérer la végétation en place, l'intérêt des différentes essences, et les travaux envisageables.

Ce fût une belle journée, riche en échanges qui devrait permettre d’initier des actions novatrices en matière d’entretien des haies et bords de cours d’eau. Les différentes parties s’orienteraient alors vers une gestion gagnante-gagnante, positive pour l’environnement, et participant à réconcilier les attentes du citoyen avec celles de l’agriculteur.